Younes Duret Design – Damasquinerie Artisanat

Premières réflexions…

01-Constats

17.02.2010

3 Commentaires

De retour au bureau j’ai pris le temps de classer toutes les informations récupérées à Meknès.
Il est important pour moi de bien comprendre ce qu’est la damasquinerie, son histoire, son application, ses étapes de réalisations… afin de pouvoir faire un travail cohérent.

Cette étape fondamentale d’analyse m’a permis d’en distinguer les qualités, bien sûr, mais aussi d’en connaitre les contraintes. Les différentes étapes de réalisation de la damasquinerie sont lourdes et demandent du temps. En effet la matière doit subir 9 transformations et traitements différents avant de pouvoir être vendue. Sur les 9 transformations nécessaires, 7 correspondent précisément au travail de damasquinerie. Les 2 transformations restantes correspondent, quant à elles, au travail de sculpture de la matière (forgeron) et à l’assemblage par soudure. L’idéal serait donc de réduire, voir même supprimer, ces étapes. D’autant plus que se pose le problème de l’oxydation de la matière, surtout au niveau des soudures.

J’ai également remarqué que la gamme d’objets proposés à la vente par les damasquineurs sont très limités et principalement décoratif. En effet ils réalisent 5 gammes de produits (les animaux, les coffres et boites, les vases, les plateaux, les bijoux) seules les tailles et les formes varient. Ainsi les objets proposés sont principalement décoratifs, et leurs fonctionnalités sont relativement limités voir inexistantes. Pourtant le prix est tout de même élevé du fait de la complexité de la fabrication (9 transformations) et des matériaux utilisés (fil d’argent).

De nos jours, un consommateur n’achète pas un produit uniquement pour son aspect esthétique mais aussi, et surtout, pour ce qu’il peut apporter dans son quotidien.

Suite à cette analyse j’entrevoie déjà des thématiques qu’il faudra que je travaille dans les prochaines étapes. La première serait de travailler un système générique qui permettrait d’éviter les étapes de sculpture et de soudure de la matière. L’idée pourrait être de travailler sur un système d’assemblage, sans soudure, d’une forme unique. Cette dernière permettrait, une fois assemblée, de créer une multitude d’objets différents.
L’autre thématique serait de travailler sur des objets utiles et fonctionnels afin d’ajouter une valeur supplémentaire à l’objet.
Une dernière thématique me semble importante à développer. Il s’agit de l’image de l’artisanat de damasquinerie. Il a un coté désuet et, il faut le dire, un peu ringard. Ceci est dû principalement aux objets créés, comme par exemple la gazelle, la jarre romaine…
Il serait donc intéressant de « sortir » la damasquinerie de cette image péjorative, et d’en recréer une jeune, dynamique, fraiche, tendance et novatrice… c’est un gros challenge mais ça reste possible.

Dites moi ce que vous en pensez et laissez vos commentaires.


3 Commentaires

J’ADORE
je ne savais pas que le travail pouvait etre aussi fin…
comme tu dis, l’image de cet artisanat reste un peu ringarde…
j’adorerai travailler avec toi en te soumettant certaines idées (humblement!!!)
la recherche de nouvelles formes plus contemporaines et des motifs adéquats pourraient donner une image plus « djeuns » du produit, ce sera déjà ca d’acquis.
ensuite si le tout est fonctionnel en plus détre décoratif: BINGO!

je pense à plein d’objets sympatoches
des etuis pour des cles usb
des kutsh (je suis architecte)
etc etc
mince alors, ca foisonne dans ma tete
à tres bientot,
dis moi comment vous joindre
j’adore ce que tu fais… et j’attends toujours mon exemplaire de Zelli…
biz

[Répondre]

Salut Réda,

Merci pour ton message et tes encouragements.
Tu peux évidemment me soumettre tes idées. J’ai justement fait ce site pour partager les infos et créer une dynamique de groupe, mais aussi pour présenter ma méthodologie de conception et ainsi démontrer que le processus de création passe par des étapes complexes. On connait souvent le travail final mais on n’imagine pas le boulot que cela représente…

[Répondre]

[…] sur la damasquinerie que j’ai faite préalablement. Je vous encourage à relire cet article et cette page avant de […]


Donnez votre avis